Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2016

Le rappeur qui exècre la France et les français invité à souiller la mémoire des poilus à Verdun!!!

Afficher l'image d'origine

 

Un scandale, une honte, un irrespect infini envers nos morts à Verdun pour la défense de nos frontières et de notre territoire : le rappeur anti-Français « Black M » a été invité par l'Elysée à animer le centenaire de cette grande bataille.

Signe encourageant de la rupture consommée entre le pays réel et le pays légal : l'indignation est en train de monter dans le pays, d'ailleurs, la page Black M ne doit pas souiller le centenaire de Verdun a dépassé les 1.000 abonnés en seulement quelques heures.

Nous rappelons que le scandale, entre autres choses que nous pourrions développer sur plusieurs pages, est notamment constitué par le fait que Black M est ce rappeur qui chantait il n'y a pas si longtemps que la France était un pays de Kouffars, c'est-à-dire un pays de mécréants, d'incroyants et d'infidèles. (Source)

Verdun ne donne pas envie de rire, ni de danser, ni de s’enflammer sur un air de rap. La commémoration de Verdun n’est envisageable que dans le recueillement dû au calvaire de centaines de milliers de personnes qui ont sacrifié leur bonheur et leur vie à une conception de l’honneur et de la patrie. Un respect infini leur est dû, rien d’autre, et ce respect passe par le silence, la discrétion, et la dignité.

Source: Blog de Thomas Joly 

 

________________

MAIS CE N'EST PAS TOUT !

 

Selon F de Souche (voir l'article ici), le concert, gratuit pour les jeunes, coûtera 150 000 euros, dont 60% à la charge de la communauté de commune de Verdun (en gros vos impôts) et à 40% par la Mission du Centenaire

07/02/2016

Communiqué du Parti de la France: A Calais: trahison des français et répression.

1734763871_B974782295Z.1_20150214165809_000_GOG3VVJBD.3-0.jpgCommuniqué du Parti de la France

Carl Lang et Le Parti de la France dénoncent la scandaleuse interpellation par les forces de l'ordre du Général Piquemal lors de la manifestation de ce samedi 6 février à Calais.

C'est au moment où il quittait le lieu du rassemblement et à l'issue de l'appel à la dispersion des manifestants qu'il a été brutalement ceinturé et arrêté par les forces de l'ordre. Alors qu'il y a quelques jours des milliers de migrants en situation irrégulière encadrés par des militants d'extrême gauche défilaient librement dans Calais, le rassemblement à l'appel de l'association Pegida a été interdit par le gouvernement socialiste. Il est clair qu'une fois de plus la gauche protège les clandestins et persécute les patriotes. La trahison du peuple français règne au sommet de l'État.

28/10/2015

Les migrants de Calais débarquent dans le Loiret!

Article de "La République" (voir leur vidéo)

migrants_2.jpg?itok=yHr2omub

 

 

Tout droit venus de la « jungle » de Calais, cinquante-quatre migrants sont accueillis, depuis ce mardi soir, dans cinq hébergements du Loiret.

 

Il est 17h50, ce mardi, quand le car, parti sept heures plus tôt de la « jungle » de Calais, pénètre dans le vaste parc entretenu par les stagiaires de l’AFPA (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes), à  Olivet. À l’intérieur, 54 jeunes hommes, célibataires et pour l’essentiel originaires du Soudan. 

15 d'entre eux resteront à Olivet. Les autres repartent pour être dispatchés dans le département : 25 à Pierrefitte-es-Bois, 9 à Amilly et 5 à Villemandeur.

 
 
En soirée, Michel Jau, préfet, revenait sur l’organisation de l’accueil loirétain : « Pas d’arrivées massives ; le flux sera régulier, en fonction de nos possibilités. Nous n’avons, aujourd’hui, que des célibataires. 100 à 120 places pourraient revenir ultérieurement à des familles ». 
 
Sans fournir de chiffres quant aux capacités d’accueil à l’échelle de la région, le préfet a souligné que « la première chose à faire maintenant était de clarifier leur situation juridique. 95 % sont demandeurs d’asile ». Les services préfectoraux vont vérifier si les jeunes gens ont séjourné dans un autre pays avant de parvenir à Calais, afin de s’assurer qu’ils peuvent bénéficier des mesures d’asile. Si tel n’était pas le cas, des procédures de retour pourraient être envisagées.
 
L’AFPA évoque un accueil temporaire et le précieux travail des associations, Croix rouge et autres, qui « continueront à accompagner ces personnes et assureront leurs besoins immédiats et à moyen terme.

27/10/2015

Le gouvernement va baisser les APL pour pouvoir financer l'acceuil des migrants!

C'est Le Point qui nous le dit...

 

275x365xIMAGE_20140530_24579763-644x365.jpg.pagespeed.ic.X4RH2D_i2W.jpgLe ministère du Logement va devoir économiser 225 millions d'euros sur les aides personnalisées au logement (APL), selon le projet de budget pour 2016 dévoilé mercredi. Ces mesures d'économies compenseront des dépenses supplémentaires prévues l'an prochain : 150 millions d'euros d'"aides à la pierre" (subventions aux bailleurs sociaux pour la construction d'HLM) en plus, et 120 millions pour renforcer les capacités d'accueil des réfugiés, selon l'entourage de la ministre du Logement Sylvia Pinel.

Les APL, très connues et octroyées sous conditions de ressources, sont aussi le principal poste de dépenses du ministère du Logement pour un montant de 15,5 milliards d'euros. Selon le projet de budget, elles seront rabotées de 225 millions en 2016 et de 314 millions en 2017 par trois mesures d'économies cibles. Le patrimoine des bénéficiaires entrera dans le calcul du revenu fiscal de référence et un loyer plafond sera fixé, à un niveau "très élevé", à partir duquel l'APL sera dégressive. Enfin, les salariés de moins de 25 ans ne bénéficieront plus d'une dérogation qui leur était favorable : leur revenu annuel réel sera désormais pris en compte, et non plus leur première fiche de paie. Environ 500 000 ménages, sur les 6,5 millions de bénéficiaires des APL, seraient concernés.

22/09/2015

Les calaisiens sont exaspérés! Bien loin des reportages des médias officiels

NDLR : Nous remercions nos amis de Riposte Laïque qui sont à l'origine de ce reportage

L’invasion de Calais par les clandestins a bouleversé la vie quotidienne de ses habitants, qui vivent un véritable calvaire. Leurs témoignages impressionnants montrent leur détresse face à la façon dont les "autorités" les ont abandonnés, et face à l’imposture des discours politiques profondément falsifiés, complaisamment relayés par les médias officiels.

Par Guy Sauvage

source Les Observateurs CH

14/09/2015

Les états du Golfe ne veulent pas acceuillir de migrants parce qu'ils sont trop riches et qu'ils ne veulent pas de gens qui ont souffert de stress!

4077481337.2.GIFOn croit réver, alors qu'en Europe, nous subissons une véritable invasion, les états du Golfe (Koweït, Arabie Saoudite, Qatar) refusent d’accueillir des migrants qui pourtant parlent la même langue, ont la même religion et la même origine ethnique. L'Arabie Saoudite dans sa grande bonté, accepte de donner de l'argent aux pays européens... afin de construire des centaines de mosquées pour que les envahisseurs puissent pratiquer leur religion! (Voir ici)

 

Voici les propos d'un officiel koweïtien:

- Le Koweït et les pays associés ne peuvent accueillir aucun réfugiés car nos pays sont riches
- Notre pays, le Koweït, n’est fait que pour ceux qui travaillent, installer ces personnes chez nous seraient trop coûteux
- De toute façon, notre niveau de vie est trop élevé pour eux, contrairement au Liban et à la Turquie qui sont bon marché et plus adaptés aux réfugiés syriens
- Et pour finir, nous n’avons pas à accueillir des personnes qui sont différentes de nous
- Nous ne voulons pas de personnes qui ont souffert de stress et de traumatismes dans notre pays

 

Fahad Alshalami (Koweït) :

 Voir la vidéo ici: lien

.En conclusion, l'Europe peut servir de dépotoir à toute la misère du monde

12/09/2015

Invasion choisie, désinformation et guerre psychologique, par Carl Lang

8253438-12905468.jpg?v=1441986550Carl Lang

Président du Parti de la France

La politique de colonisation de la France et de l’Europe occidentale engagée depuis les années 1970 avec la complicité active des dirigeants politiques et économiques européens s’accélère ces dernières semaines avec la ruée vers l’Europe de populations du proche et Moyen Orient.

Il est utile de rappeler que le chaos en Syrie est largement le fruit des politiques occidentales de soutien aux milices armées qui ont engagé une guerre civile et religieuse contre le régime de Bachar el Hassad.

Il y a peu, le président de la République dite française souhaitait un engagement armé de la France et de l’OTAN contre les armées du gouvernement légal syrien, alors que l’unique obstacle sur le terrain à une victoire totale de l’Etat islamique en Syrie est justement l’armée de Bachar el Hassad. François Hollande n’est donc pas simplement un incapable reconnu en politique intérieure mais il est de surcroît un irresponsable potentiellement dangereux en politique étrangère.

Face au présent chaos créé par le flux ininterrompu de centaines de milliers de migrants sur les frontières grecques et européennes, la France, l’Allemagne et le président de la Commission européenne ont fait le choix public et proclamé d’une politique d’ouverture et d’accueil, une politique dite de quotas qui a été entendue en Syrie, en Irak et ailleurs comme un véritable appel à venir en Europe : vous serez chez nous chez vous et vous y trouverez logement, protection sociale, allocations et emploi. Cette politique a un nom : celle de l’invasion choisie.

Cette capitulation politique s’accompagne du vacarme habituel des grosses caisses médiatiques de la désinformation : on explique ainsi aux téléspectateurs hébétés qu’il ne s’agirait que de 160 000 réfugiés à se répartir dans toute l’Europe et que 24 000  réfugiés pour la France, ce n’est pas grand-chose. Les faits sont pourtant impitoyables et démonstratifs : en une seule semaine 22500 clandestins sont arrivés sur la seule île grecque de Lesbos. L’appel public à l’accueil de certains Etats européens a d’ores et déjà enclenché un processus migratoire massif et supplémentaire de plusieurs centaines de milliers de personnes qui se précipitent vers les frontières européennes. Le nombre des populations candidates potentielles au déplacement est probablement aujourd’hui de 4 à 5 millions de personnes.

La seule arme de la désinformation habituelle et ordinaire n’étant pas suffisante cette fois-ci pour anesthésier et soumettre les peuples d’Europe, les régimes en place et tous les lobbies immigrationistes et anti nationaux sont passés à la phase supérieure de l’action psychologique, celle d’une véritable guerre psychologique contre les capacités mentales et politiques de défense et de survie des populations européennes. L’utilisation sordide de la photo du petit Aylan mort noyé du fait de l’irresponsabilité de ses parents a été une remarquable arme de guerre psychologique. L’objectif est simple : il consiste àculpabiliser ceux qui sont hostiles à l’ouverture des frontières, àdiaboliser les éventuels porte-parole de la résistance et finalement à neutraliser les masses. La plus remarquable action psychologique a été menée par la chancelière allemande Merkel contre l’identité et la sécurité de son propre peuple. Elle se dit prête à accueillir 800 000 réfugiés, elle refuse de plafonner le nombre d’entrées en Europe et souhaite une répartition autoritaire des migrants dans tous les Etats de l’Union. Il va de soi que toute forme de réaction hostile à cette politique de la part du peuple allemand ne pourrait être qu’un comportement de type hitlérien et rappellerait les heures les plus sombres de l’histoire allemande et européenne. Cette honteuse opération psychologique de manipulation et de culpabilisation est bien rodée, parfaitement menée et semble pratiquement imparable…

Et pendant ce temps, il est clair que la photo du petit Aylan n’a ému ni les riches Etats du Golfe Persique ni l’Arabie Saoudite puisque le gouvernement saoudien a déclaré qu’il refusait d’accueillir des migrants sur son territoire, pourtant arabes et en grande partie musulmans sunnites, mais qu’il était prêt à financer la construction de 200 nouvelles mosquées en Allemagne (source : journal libanais Al Diyar).

Où est donc la solidarité arabe ? Où est donc la solidarité islamique ?

Si l’Arabie Saoudite arabe et sunnite qui croule sous les centaines de milliards de dollars de sa production pétrolière ne fait rien pour des populations voisines, arabes et musulmanes, pourquoi l’Europe gangrénée par le chômage de masse, la paupérisation galopante et la dette publique devrait-elle porter la charge du déplacement de ces populations non européennes ?

Le Parti de la France condamne la politique suicidaire et contraire à l’intérêt national d’ouverture de nos frontières et rappelle à cette occasion sa volonté politique d’organiser la décolonisation de la France et de l’Europe en restaurant les principes de patriotisme social et économique, de préférence nationale et européenne, de protection de l’identité française, de réforme du code de la nationalité, de refus de l’islamisation et d’expulsion des clandestins.

Il nous faut rendre la France aux Français et l’Europe aux européens.

 

Aidez-nous. Rejoignez le Parti de la France !

11/06/2015

La mairie socialiste de Tulle en flagrant délit d'entrave à la liberté d'expression!

11427025_670012656465553_2163630997106552265_n.jpg?oh=8c450590a2d018312157345fb4aaed6c&oe=562F2FE6&__gda__=1443040108_62ddbdde352d6e345acd505135332372

 

Communiqué du Parti de la France

Dans la nuit du 8 au 9 juin, les militants corréziens du Parti de la France ont profité de la venue de François Hollande le 9 juin pour effectuer un collage d'affiches et une distribution de tracts dans les boîtes aux lettres des Tullistes, dénonçant la colonisation migratoire et l'islamisation de notre pays.
 
Dans communiqué délirant, la municipalité socialiste évoque « une insulte à l’histoire de notre pays » et «aux valeurs de paix et de fraternité qui fondent notre République » ainsi que son intention de saisir la justice.
 
Les militants du Parti de la France n'ont pourtant fait qu'exprimer la voix de la nouvelle résistance nationale en usant de leur droit à la liberté d'expression, qui tient tant à cœur à notre Président de la République depuis le 11 janvier.

21/01/2015

Deux montargois (?) partis faire le djihad...

Une mère de famille du Montargois a vu brutalement ses deux fils prendre les armes au nom d'un islam intégriste. Difficile pour l'entourage de comprendre la radicalisation de ces deux jeunes, qui semblaient mener une vie tranquille.

capture-de-cran-2015-01-20-a-22-38-08_1915582.jpeg

«Il m’a téléphoné alors qu’il était déjà dans l’avion. Il m’a demandé si j’avais lu la lettre qu’il nous avait laissée. »

Ce jour de juin 2014, le ciel est tombé sur la tête de la maman de S., 18 ans. Le jeune homme, qui a grandi dans une petite commune du Montargois, a choisi, sans prévenir sa famille, de partir faire le jihad en Syrie.

Il est parti seul, rejoindre son frère aîné Y., arrivé là-bas deux mois avant. « L’aîné nous avait dit qu’il voulait partir étudier le Coran en Turquie. On n’a pas compris, on aurait préféré le Maroc (le pays d’origine de la famille). » Sauf que la Turquie ne sera, pour le grand frère, qu’une étape avant la Syrie où sévit un conflit sanglant depuis 2011.

L’information selon laquelle le fils cadet était parti en Syrie circulait depuis quelques mois dans le cercle des personnes qui l’avaient côtoyé.

Elle s’est confirmée ces dernières semaines car on le voit sur une vidéo diffusée sur Internet, dans laquelle apparaissent d’autres jeunes combattants. Arme à la main, il y tient des propos très durs. Sur sa page Facebook, où il a publié une photo indiquant qu’il a été en Irak, et son compte Twitter, il a également posté des photographies de lui, toujours une arme dans les mains.

 

Comment ce garçon qui n’a pas encore 20 ans, sans histoires, visiblement bien intégré au vu des témoignages de personnes qui l’ont rencontré ces dernières années, a-t-il basculé vers le jihad??

« Quelqu’un de posé, 
pas agressif »

L’année dernière, à la même date, il travaillait dans un magasin du centre-ville de Montargis, deux jours par semaine. Dans cette boutique, on se souvient de quelqu’un de « plutôt sérieux et droit. C’était un bon vendeur, quelqu’un de posé, pas agressif. Il n’y avait aucun signe qui indiquait qu’il passerait de l’autre côté. Ça a été un choc. D’où est venu le déclencheur, on ne sait pas. »

« Ce n’était pas 
un dur. C’était 
même franchement 
une crème »

Vers la fin de son contrat, une salariée indique que « des absences injustifiées, des retards » avaient été constatés mais pour autant « son caractère n’avait pas changé ». Il aurait terminé son travail dans cette boutique au printemps.

Parallèlement à ses études et son travail, le garçon a évolué au sein de plusieurs associations sportives de l’agglomération de Montargis. « Il était au club avec son grand frère. C’était un gars bien, gentil, respectueux. On pouvait discuter avec lui. Ce qu’on lui disait, il le faisait », assure un membre de son ex-club. « Quand j’ai appris son départ, j’étais dégoûté. On m’a dit que c’était son grand frère qui était parti en premier. Lui, on avait plus de mal à le cadrer. »

Un autre membre du club va dans le même sens : « Le cadet était un licencié comme les autres, un jeune qui avait une vie scolaire, professionnelle, des loisirs. Il venait au club en loisirs. Il ne faisait pas de compétition. Lui, ce qu’il voulait, c’était maigrir. » Il se souvient d’un jeune homme calme, presque timide : « Ce n’était pas un dur. C’était même franchement une crème ». n

Aurélie Richard et Jean-Baptiste Dos Ramos 

Source: La Republique du Centre

09/01/2015

Le criminel islamiste Coulibaly avait rencontré Sarkozy en 2009 et avait été libéré de prison par Taubira il y a 2 mois!!!!

 

ob_d99ccb_b66preucuaa-ia1.png

Amedy Coulibaly, le tueur de policière de Montrouge jeudi matin et preneur d'otages dans une épicerie casher à Saint-Mandé, porte de Vincennes, a rencontré le Président Nicolas Sarkozy en 2009.

En passant, l'homme devrait se trouver en prison depuis 2013 mais libéré il y a deux mois suite à la loi Taubira qui autorise la libération de prisonniers pour les condamnations de allant jusqu'à 5 ans d'enfermement. Merci beaucoup Madame.

 

Source: Blog de Thomas Joly

18/11/2014

Le projet de mosquée à Lorris relancé!!

la_salle_polyvalente_de_lassociation_culturelle_musulmane_de_lorris-0.jpg

L’ACML vient de déposer un permis de construire pour une salle polyvalente. La demande, validée par le conseil municipal, fait bondir un élu d’opposition.

La scène se joue lors du dernier conseil municipal de Lorris. Le dépôt d'un permis de construire, étudié auparavant durant une réunion de la commission urbanisme, est l'objet d'un débat entre les élus locaux. Sujet a priori anodin. Sauf que le permis en question émane de l'Association culturelle musulmane de Lorris (ACML) Le projet concerne la création d'une salle polyvalente.

Une opposition qui se radicalise

La demande de permis a reçu un avis favorable du conseil. Une seule voix s'élève contre, celle de Didier Bezard, élu d'opposition, tendance Droite forte, qui s'est toujours élevé contre l'implantation d'une mosquée à Lorris. Lui voit dans cette annonce la confirmation que le lieu de culte va finalement voir le jour. « On dit "salle polyvalente", mais on sait que ça aboutira sur une mosquée », réagit, dépité, l'ancien candidat UMP aux municipales.

399927204.JPG

 

Pour le maire Valérie Martin, le conseil n'a pas à interférer. « On est simplement là pour vérifier la légalité. En l'occurrence, le permis de construire est parfaitement légal. Ce n'est pas mon rôle de m'opposer à ce projet », tranche celle qui a toujours refusé de prendre position dans ce dossier. Didier Bezard, lui, ne veut pas en rester là. Il vient de lancer le mouvement Les fils de Lorris. La position de l'élu municipal est manifestement en train de se radicaliser. « J'assume », assure-t-il, en avançant « l'héritage judéo-chrétien de Lorris. »

« Je vais faire ce que Valérie Martin n'a pas fait, à savoir consulter les habitants. Je suis persuadé que la majorité d'entre eux ne veut pas de la mosquée. J'enclenche cette démarche pour informer les Lorriçois sur ce dossier. Je veux tout faire pour que ce projet n'aboutisse pas, même s'il est évident que la partie semble mal engagée. Le projet est plus avancé que la dernière fois ». L'association ACML, qui n'a pour l'heure pas donné suite à nos appels, serait déjà propriétaire de ce terrain situé près de la grande surface Intermarché.

 

L'emplacement, justement, pourrait fournir un argument aux opposants à la mosquée. Selon Didier Bezard, les places de parking trop peu nombreuses et la proximité d'un lotissement pourrait perturber la vie du quartier.

Source: ICI

 

06/11/2014

Le FN à Roubaix propose de donner les clefs d'une église aux musulmans

Article de la Voix du Nord

bOVcScI.jpg

 

C’est une simple interrogation, mais le Front national de Roubaix pose la question de l’installation dans les églises désaffectées de Roubaix du culte musulman.

Habitué des propositions iconoclastes, le chef de file du FN de Roubaix, Jean-Pierre Legrand, réagit curieusement à l’annonce de la fermeture pour raison de sécurité de la mosquée Da’wa : il pose la question de l’opportunité de « confier les clefs des églises désaffectées » au culte musulman.

« Cela permettrait de pacifier les environs de l’église Notre-Dame », confie-t-il, tout en rappelant le précédent du couvent de la rue du Faubourg de Roubaix, à Lille. Et tout en signalant qu’il ne s’agit là que d’une « interrogation » et d’une « position personnelle », qu’il conditionne au « renoncement de l’islam au prosélytisme ».

« Rue de l’Épeule, j’ai l’impression d’être en vacances »

Progressiste, le FN de Roubaix ? Jean-Pierre Legrand qualifie tout de même de « justifiée et courageuse » la décision de la mairie, et estime que la communauté musulmane de l’Alma doit « se débrouiller sans la Ville » pour trouver un autre lieu de culte. Laïcité oblige.

Et à ceux qui craindraient un adoucissement du FN, M. Legrand se veut rassurant, puisqu’il en profite pour dénoncer « l’islamisation de Roubaix » et souligner qu’il ne se sent plus chez lui dans la rue de l‘Épeule, où il a « l’impression d’être en vacances ».

 

25/09/2014

Gien: une première mosquée inaugurée par le consul de Turquie, une deuxième par le consul du Maroc.

 

2171659549.jpeg

 

Deux pays qui discriminent, persécutent et expulsent légalement les chrétiens chez eux (voir ici et ici pour le Maroc et ici pour la Turquie) encadrent en France leur diaspora par des mosquées monumentales, centre de la vie sociale. Jusqu'au centre de la France. Gien représente pour les français une bourgade préservée dédiée à l'artisanat. En réalité cette ville est largement colonisée

Lire la suite sur Observatoire de l'islamisation

 

22/07/2014

Intifada dans les rues de Paris.

C'est le résultat de quatre décennies de politique immigrationniste.

L'attitude d'Israël est grandement condamnable, mais cela ne justifie en aucun cas ces scènes de guérilla civile dans notre propre pays.

Les scènes d'émeutes se suivent et se ressemblent, que ce soit suite au décès d'une racaille après une course poursuite avec la police, que ce soit après un match de football, gagné ou perdu, de l'équipe d'Algérie et même tout simplement parce que c'est le 1er janvier ou le 14 juillet.

Photos du blog de Thomas Joly:

 

 


28/06/2014

Agression d'un couple devant leurs enfants: l'acte raciste anti-blanc est certain, mais non sanctionné!

Tout s’est déroulé sur le parking d’un fast-food d’Ormesson, dans le Val-de-Marne. Un couple traverse sur un passage piéton, avec ses deux enfants, de deux et cinq ans. C’est alors que deux scooters surgissent et frôlent les enfants. Par réflexe, le père, un policier qui n’était pas en service à ce moment-là, leur jette un jouet en plastique. « Quand ils se sont arrêtés, la première chose que je leur ai dit, c’est : ‘vous ne vous rendez pas compte, mais vous avez failli nous renverser’ », raconte-t-il sur Europe 1.

Mais la situation va rapidement dégénérer. « Ça a été des insultes et des menaces de mort. Ils m’ont traité de ‘sale blanc’. Je leur ai dit que j’étais policier et que je ne voulais pas aller plus loin [on image ce policier plus viril face à des manifestants patriotes ou pro-famille]. Ils m’ont répondu : ‘on s’en fout, ça ne change rien pour nous », poursuit le père de famille.

Frappés sous les yeux de leurs enfants. Trois jeunes se mettent alors à frapper les parents. Coups de poings, de pieds et même des coups de casque. Le tout sous les yeux des enfants. « Mon fils m’a vue prendre un coup de poing, il m’a vue au sol. Ma fille, qui a deux ans et demi, a eu très peur. En 2014, ce n’est pas possible qu’on puisse s’en prendre à une famille, à des enfants, à une femme. Ca pourrait arriver à n’importe qui, raconte la mère. »

Les deux agresseurs étant mineurs, les poursuites judiciaires sont évidemment plus que légères : un seul des deux délinquants a été convoqué, et ce pour un simple rappel à la loi. En somme de quoi les dissuader de réitérer de tels actes… ou pas !

Source: Contre-Info