Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2015

Guerre ouverte au FN du Loiret.

Mauvaise gestion, manque d’implication, insultes. Un dossier à charge contre le secrétaire départemental du FN, rédigé par des militants locaux, a été envoyé au siège du parti. Extraits.

elections-departementales-2015-soiree-electorale-conseil-gen_2100892.jpeg

Le FN 45 serait-il au bord de l’implosion? Malgré de bons résultats obtenus lors des dernières départementales, le parti de Marine Le Pen est secoué, en interne, par une véritable fronde. Un « collectif protestataire », composé de plusieurs dizaines de militants, d’ex-candidats et d’une élue orléanaise, réclame purement et simplement la tête du secrétaire départemental, Charles de Gevigney. Un dossier compilant mails, sms, critiques sur sa gestion a été envoyé à Nanterre. La Rep se l’est procuré.

Sa gestion. 

Elles ont conduit la majorité des ex-candidats aux élections départementales qui ont pu faire ce constat à rédiger une motion (dont vous trouverez ci-joint copie) et ce dossier. »

Ils lui reprochent aussi d’avoir interdit aux candidats aux élections départementales de « s’exprimer dans la presse ».

Ses relations avec l’élue Arlette Fourcade. « Le nettoyeur ». 

La réponse de Charles de Gevigney. « Mon fonctionnement est celui qui est déterminé par la hiérarchie », répond-il. Ces critiques seraient-elles téléguidées par des partisans de l’ancien secrétaire départemental, Bernard Chauvet ? « Aucun commentaire. Mais j’ai été nommé ici pour faire du ménage, et ça déplaît aux gens concernés… Mais je vais remettre de l’ordre. »

 

Florent Buisson

-----------

"Il a le soutien du parti"

Nicolas Bay, secrétaire général du FN chargé des fédérations, maintient son soutien au secrétaire départemental. « J’ai bien pris connaissance de ce dossier, en effet, et des pièces figurant à l’intérieur, débute-t-il. La situation du FN 45 attire toute notre attention. » Mais il affirme qu’aucune réunion n’est prévue en haut lieu pour évoquer le cas de Charles de Gevigney. Il confirme même le secrétaire départemental dans ses fonctions. « Il n’a pas de mandat avec une date butoir. Il est secrétaire départemental du Loiret et le restera. Après avoir pris connaissance d’autres éléments, il a tout notre soutien. » Le siège répondra-t-il aux plaignants?? « Je me rends dans le Loiret le 5 juin prochain pour une réunion, on verra alors s’il y a des réponses à apporter ».
 
Article de La République du Centre du 29 mai 2015: lien
 
 

Les commentaires sont fermés.