Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/04/2015

Réinfo du 13 avril 2015

 

 

 

Au sommaire de ce nouveau numéro: 

  

• Thérapie familiale. « Dieu rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes » et Dieu sait que Jean-Marie Le Pen se chérit lui-même… Il est pourtant le principal responsable de la dérive doctrinale du Front National, qu’il a confié à sa fille. Maintenant qu’il est un fardeau, il est bien aisé de se souvenir des avertissements de tous ses plus fidèles collaborateurs, qu’il a exclus, suspendus et dénigrés. 

• La culture de mort avance encore en France. Mettez vous bien ça dans le crâne : Accueillir dans votre foyer une cafetière est un acte plus important dans la société française que celui d’y accueillir la vie… En effet, pour avorter, il n’y a désormais plus de délai de réflexion, alors que pour acheter un meuble sur Internet, vous avez droit à un délai de rétractation de 14 jours… Tout cela bien sûr au nom d’un droit à disposer de son corps. Un droit qui disparaît dans le cadre de la Loi Santé, puisque qu’on envisage de prélever les organes sur des défunts sans même demander l’avis de la famille.  

• Prochain congrès du PS à Poitiers. Même si vous vous en moquez éperdument, laissez-nous vous présenter les motions A, B, C et D. Vous comprendrez que le changement, au PS, ben c’est pas maintenant… 

• Iran. Au moment même où certains voudraient interdire à l’Iran l’accès au nucléaire civil, tout en maintenant un embargo immoral, l’Allemagne vient de livrer un cinquième sous-marin, lanceur d’engin nucléaire, à Israël qui affirme tranquillement que l’option militaire contre l’Iran est une option comme une autre…   

• Kenya. Quelle moralité tirer du massacre de 142 étudiants chrétiens et de 6 militaires kenyans dans une université ? Et bien, on la trouve dans le dessin de l’algérien Dilem où l’on peut lire : « Tu casses une statue, toute la planète réagit, tu massacres 148 étudiants et tout le monde s’en fout ». 

  

• et, pour finir, les prochains rendez-vous du Parti de la France, et les ralliements de cadres qui se poursuivent un peu partout en France. 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.